Les invités des Toiles Filantes 2020

Rasmus A. Sivertsen

Rasmus A. Sivertsen

Réalisateur

Rasmus Andre Sivertsen est un réalisateur norvégien. Son père est dessinateur-animateur, il est donc familiarisé dès son plus jeune âge à la création animée. Il choisit par la suite d’étudier la production des films d’animation au Volda University College. En parallèle de son activité de réalisateur, il co-fonde le studio Qvisten Animation, qui a co-produit ses longs métrages dont La Grande Course au fromage (2016) et Dans la forêt enchantée de Oukybouky (2017).

Séances en présence de Rasmus A. Sivertsen :

– Lundi 2 mars à 10h15 : Dans la Forêt enchantée de Oukybouky

– Lundi 2 mars à 14h : Le Voyage dans la Lune

Fabrice Luang-Vija

Fabrice Luang-Vija

Réalisateur

Après des études universitaires en lettres et en communication, Fabrice Luang-Vija travaille dans la production de films de commande pour les entreprises. En 2002, il réalise son premier court métrage d’animation Square Couine puis, entre 2003 et 2010, Les Fables en délire. Ces quatre histoires pour le jeune public combinent, dans des aventures loufoques, les animaux de la ferme, de la forêt et de la jungle. Les deux premiers épisodes font partie du programme Fables d’été, Fables d’hiver sorti en salles en 2005 et les deux derniers de Fabuleuses Fabulettes, sorti en 2007. En 2015, il réalise Celui qui a deux âmes, adapté d’un conte de Néfissa Bénouniche, qui obtient le César 2017 du Meilleur court métrage d’animation. Entre 2016 et 2019, il collabore avec Anna Khmeleveskaya à la réalisation du Prince Serpent, un court métrage de 30 minutes. Pour le programme Chats par-ci, Chats par-là, produit par Les Films du Nord, il a réalisé Une fable en délire : La Poule, le Chat et autres bestioles, ainsi que La Pêche miraculeuse et Le Tigre et son maître. Il a coécrit Bamboule avec Émilie Pigeard. Aujourd’hui, Fabrice Luang-Vija conjugue à la fois son activité de réalisateur de films de commande et la création de courts métrages d’animation.

Séances en présence de Fabrice Luang-Vija :

– Mardi 3 mars à 14h10 Le Prince Serpent

– Mercredi 4 mars à 10h : Chats par-ci, chats par-là

Julien Bisaro

Julien Bisaro

Réalisateur

Après les Beaux-Arts et l’école de La Poudrière, il réalise Bang Bang ! nommé aux César 2015. Dans sa société, Picolo Pictures, il réalise ensuite L’Odyssée de Choum, film destiné aux tout-petits. Il écrit le storyboard du film J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin, Grand Prix à la Semaine de la critique et Cristal du long métrage au dernier festival d’Annecy.

Séance de L’Odyssée de Choum mardi 3 mars à 16h, suivie d’une rencontre avec Julien Bisaro

Laurent Chevallier

Laurent Chevallier

Réalisateur

Après des études de cinéma à Paris, Laurent Chevallier réalise ses premiers documentaires pour la télévision « globe trotter », du Pôle Nord au Pôle Sud, du Cap Horn aux sommets de l’Himalaya. En parallèle, il tient la caméra pour des réalisateurs tels que Patrice Leconte, Gérard Mordillat, Nicolas Philibert ou Joris Ivens.

En 1989, il réalise son premier long métrage cinéma Au sud du Sud. En1990, Djembefola, son premier film africain, l’amène en Guinée Conakry, un pays qui va fortement l’attirer au point d’y réaliser par la suite L’Enfant Noir (1995), Circus Baobab (2000), Hadja Moï (2005), Momo le doyen (2006), Expérience Africaine (2008), La trace de Kandia (2014). Entre ses films guinéens, il réalise au Maroc de : La vie sans Brahim (2001) et La Pépinière du Désert (2009) et à Montreuil où il vit : « Pour de vrai pour de Faux (2015) et Les mots de la cité (2019). Plusieurs de ces films ont été primés dans les festivals internationaux.

Jeudi 5 mars à 14h : séance d’Au Sud du Sud, suivie d’une rencontre avec Laurent Chevallier

Léo Marchand

Léo Marchand

Auteur et réalisateur

Léo Marchand est auteur et réalisateur. Il travaille avec Anne-Laure Daffis sur ses huit courts et moyens métrages, en fiction et en animation, dont La Saint-Festin, La vie sans truc, Fatigués d’être beaux, Y a pas que des histoires de Cucu, Rue des ravissantes… Ensemble, ils se sont lancés en 2018 dans l’aventure de leur premier long métrage en animation, Les voisins de mes voisins sont mes voisins, qui sortira fin 2021 au cinéma.

Vendredi 7 mars à 10h : présentation du work in progress de son dernier film Les Voisins de mes voisins sont mes voisins, en partenariat avec Cartoon Cinema.

Rémi Chayé

Rémi Chayé

Réalisateur

Formé au dessin et après quelques années comme illustrateur, Rémi Chayé découvre le film d’animation. Il suit une formation à l’école de la Poudrière, puis rejoint l’équipe de Brendan et le secret de Kells de Tomm Moore. Il a notamment travaillé sur L’Île de Black Mór et Le Tableau de Jean-François Laguionie. Tout en haut du monde est son premier long métrage. Il travaille actuellement à la réalisation de Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary.

Vendredi 6 mars à 14h : séance de Tout en haut du monde suivie d’une rencontre avec le réalisateur Rémi Chayé